Catégories
News

Prenez du paracétamol et non de l'ibuprofène en automédication

À la suite de l'avertissement des autorités françaises selon lequel la prise d'anti-inflammatoires (par exemple, l'ibuprofène, la cortisone) peut aggraver les symptômes du virus corona, l'Organisation mondiale de la santé a soutenu les conseils pendant leur enquête.

L'article continue ci-dessous.

Par Pippa Thompsen

Mardi, à Genève, le porte-parole de l'OMS, Christian Lindmeier, a conseillé aux gens de prendre du «paracétamol et de ne pas utiliser l'ibuprofène comme automédication».

Cela fait suite à l'avertissement sur Twitter samedi soir d'Olivier Veran, le ministre français de la Santé, également médecin et neurologue qualifié, selon lequel les anti-inflammatoires «pourraient être un facteur d'aggravation de l'infection».

On pense que les anti-inflammatoires peuvent supprimer le système immunitaire du corps, ce qui pourrait conduire à un cas plus grave de virus corona.

Le paracétamol (également connu sous le nom d'acétaminophène et communément sous le nom de marque Tylenol, au Danemark Panodil) agit sur différentes voies neuronales et peut réduire la fièvre sans les mêmes effets sur le système immunitaire.

Veuillez noter que ceux qui utilisent des AINS pour gérer un problème de santé à long terme sont invités à continuer de le faire, sauf avis contraire de leur médecin.

Veuillez consulter votre médecin généraliste par téléphone si vous avez des questions médicales urgentes.

L'article continue ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *