Catégories
News

Discours de la Reine en anglais | Votre vie danoise

La Maison royale a mis à la disposition du peuple danois une version en langue anglaise de son discours le 17 mars 2020.

L'article continue ci-dessous.

Par Bente D. Knudsen

Les commentateurs des médias danois ont tous parlé d'un événement historique, car même si les Danois sont habitués à voir la famille royale lors d'événements publics et aussi dans la vie quotidienne dans les rues de Copenhague, Fredensborg, Aarhus ou Gråsten, il est inhabituel pour la reine de faire un discours public.

Elle ne le fait normalement que dans son discours de nouvel an annuel.

L'article continue ci-dessous.

Cependant, il ne fait aucun doute que le discours est étroitement coordonné avec le gouvernement danois, car la reine n'a pas de rôle politique, elle exprimera toujours l'opinion politique de son gouvernement, mais y ajoute généralement sa touche personnelle.

Dans ce discours, l'urgence politique du gouvernement danois de veiller à ce que les Danois respectent et comprennent les nombreuses mesures restrictives prises pour réduire la propagation du COVID-19 est claire, cependant, le ton et le toucher d'une mère, d'une grand-mère et d'un chef d'État se font entendre et clair.

L'article continue ci-dessous.

La reine a déclaré, assise à une table dans sa résidence d'été du château de Fredensborg en Zélande du Nord:

Le Danemark est confronté à une situation grave. Nous partageons ce sort avec toute l'Europe, en effet, avec le reste du monde.
De nombreuses personnes ont été infectées par le coronavirus, et nous savons que beaucoup d'autres tomberont malades dans un avenir immédiat.
Je comprends très bien que beaucoup sont anxieux et inquiets, car notre réalité et notre vie quotidienne ont été bouleversées.

Nous nous sommes habitués au monde ouvert, maintenant les frontières sont fermées.

Le printemps est dans l'air; Le Danemark était plein de vie. Aujourd'hui, la vie quotidienne est au point mort. Cela semble à la fois alarmant et surréaliste, mais c'est notre nouvelle réalité et nous devons comprendre et apprendre qu'elle requiert quelque chose de nous tous.

Au cours de la semaine écoulée, les autorités ont dû prendre plusieurs décisions nécessaires qui affectent notre vie quotidienne à tous.

Cela nous concerne tous. Le Premier ministre vient d'annoncer des décisions encore plus dures. Nous devons apporter notre contribution à chacun d'entre nous.

Ce que nous faisons et comment nous agissons de nos jours peut s'avérer décisif pour l'évolution de la situation au cours des prochaines semaines.

C'est la raison pour laquelle je suis ici ce soir.

L'article continue ci-dessous.

Je souhaite lancer un appel à tout le monde:

Le coronavirus est un hôte dangereux. Il se propage comme une traînée de poudre, extrêmement rapide. Une personne peut en infecter plusieurs – même sans se sentir malade, et l'infection se transmettra à bien d'autres, une longue et terrifiante chaîne. Dans cette chaîne, les gens vont mourir.

Un enfant peut perdre sa grand-mère, une fille son père, une femme son mari. Les amis ne seront soudain plus là.

C'est cette chaîne que nous devons briser et que nous pouvons briser. Cela ne se produira que lorsque nous nous comportons tous de manière sensée et faisons de même en même temps – et dans le temps.

Le conseil des autorités est vraiment assez simple: lavez-vous les mains. Restez à distance des autres. Évitez tout contact physique. Reste à la maison.

Ce sont les règles de base et, heureusement, beaucoup les suivent. Malheureusement, ce n'est pas tout le monde qui prend la situation suffisamment au sérieux.

C'est grave et cela nous concerne tous.

Naturellement, il est décevant et gênant de ne pas pouvoir rencontrer ses amis, surtout pour les jeunes. Mais vous avez beaucoup de temps devant vous et d'autres façons de vous rencontrer à l'ère numérique.

Bien entendu, mon appel ne s'adresse pas uniquement aux jeunes. Nous voyons encore des groupes de tous âges à une trop grande proximité. Il y en a même qui tiennent encore des fêtes et célèbrent des anniversaires spéciaux.

Ce n'est pas une façon décente de se comporter.

C'est irréfléchi. Et, avant tout, inconsidéré.

Nous avons déjà vu plusieurs décès à la suite d'un coronavirus. Ce soir, j'adresse mes plus sincères condoléances aux familles endeuillées. Mes pensées vont à tous ceux qui sont tombés malades et à leurs proches parents ici au Danemark, au Groenland et dans les îles Féroé. Je pense aussi à tous les Danois à l'étranger qui, en ce moment, se sentent très loin de chez eux.

L'article continue ci-dessous.

Je tiens à exprimer mes plus vifs remerciements à tous ceux qui assurent le fonctionnement des fonctions nécessaires de notre société. Aux professionnels de santé, aux services de gestion des urgences, à la défense et à la police. Pour acheter des assistants, des chauffeurs et tous ceux qui font leur travail dans des conditions difficiles.

Je remercie également chaleureusement les autorités car elles assument la lourde responsabilité qui leur incombe.

À l'heure du danger, nous sommes solidaires, elle est profondément ancrée en nous en tant qu'êtres humains, elle nous vient aussi naturellement dans ce pays. Cette fois, nous devons faire preuve de solidarité en gardant une distance.

Il est tout à fait naturel que nous soyons inquiets, mais commençons ensemble à espérer en cette période difficile.

Mes pensées vont à chaque personne dans ce pays avec mes souhaits d'espoir, de courage et de confiance.

Le discours provient du site royal: kongehuset.dk

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *